Conseils trucs et astuces

Conseils trucs et astuces en équitation : ici quelques pratiques évolutives pour faire progresser et élargir la vision du cheval par l’humain. Sans prétention avec des petites vidéos à venir sur comment détecter simplement et sans doute un mal de pied , genou , intestin etc..

Selon la race , les disciplines , l’ entourage , les chevaux adoptent des comportements différents. A l’entrainement , les galopeurs ont un caractère souvent marqué, les trotteurs sont plus effacés , les chevaux de dressage ont une personnalité profonde et introvertie et les chevaux d’obstacle sont plus expansifs. La discipline modifie la perception qu’a le cheval de sa fonction donc son être.

La relation avec les humains qui l’entourent est essentielle dans le maintien de son capital santé dans la mesure ou au sevrage le cheval perd la possibilité d’apprendre les codes comportementaux qui lui permettent de communiquer avec ses congénères et qu’ il est ‘scientifiquement’ établi que la relation avec autrui est aussi importante au bien-être que la nutrition.

Pourquoi ? Comment ? Débarrassez vous des conceptions restrictives qui nous le montrent comme une proie , herbivore , grégaire…le cheval domestique est bien plus ! le considérer ainsi est le moyen le plus sûr de s’exonérer de toute considération supérieure . .

Le cheval est un animal avant tout anatomique , qui pense avec ses tissus . Lorsque le cavalier met en arrière plan la théorie (néanmoins essentielle) et s’applique à dialoguer avec tact avec sa monture tout se passe pour le mieux .Si le cavalier est pris dans des pensées équestres déconnectées de sa monte ,le cheval le rappelle à l’ordre  » je ne comprends rien à ce que tu penses et c’est moi qui te porte ». Lorsque vous aurez compris son corps , il vous donnera son coeur !

Saviez vous que : le mors à olive existait tel qu’aujourd’hui en -1600 avant jésus-christ ..

un brin d’initiative…

Certains conjuguent équitation avec restriction et empêchent le cheval de mobiliser librement sa tête. C’est un réflexe toxique, pourquoi ? Parce que c’est priver le cheval de sa possibilité de regarder sentir entre autre , la tête rassemble l’essentiel des organes des sens ..et..s’ils ne fonctionnent pas correctement , alors les émotions s’enfouissent , le diaphragme muscle essentiel à la respiration , à la déglutition, à la vidange stomacale ,et au hennissement se bloque partiellement , le système cardio-pulmonaire fonctionne à régime restreint, l’oxygénation des tissus baisse..et au final votre cheval n’est plus que l’ombre de lui même avant de sombrer dans une pathologie plus ou moins échappatoire.

Améliorer la relation inter-espèce

La cession de mâchoire part 1

La cession de mâchoire part 2

Cas cliniques peu communs

Observations équestres

La bouche

La fasciathérapie