Pharmacopée chinoise

 
   La pharmacopée chinoise constitue la branche principale de la MTC (les cinq autres branches étant l’acupuncture, la diététique, les massages/mobilisations, la psychologie et les exercices énergétiques Tai Ji Quan et Qi Gong). Elle est enseignée dans les universités, pratiquée dans les hôpitaux publics en Chine et soigne plus d’un quart de la population mondiale.
   Les recherches scientifiques en cours,  l’intérêt croissant pour les médecines naturelles, font de la MTC une médecine alternative de plus en plus reconnue et pratiquée en Occident.
   Depuis 3000 ans, cette science évolue en s’enrichissant chaque jour. On compte aujourd’hui plusieurs milliers de substances (végétales, animales, fongiques, minérales) utilisées dans les formules, dont 800 sont d’usage courant.
   Les compositions contiennent un minimum de 90% de plantes dont toutes les parties peuvent être utilisées (racines, tiges, écorces, feuilles, fleurs, graines…). « L’identification, la récolte, la préparation des ingrédients avant utilisation, les méthodes de formulation et les dosages répondent à des règles précises, éprouvées et validées au cours des siècles d’utilisation.
   En Occident, l’identification par chromatographie, les analyses de recherches de métaux lourds, pesticides et autres polluants, l’interdiction de l’utilisation des espèces protégées, ajoutent une sécurité supplémentaire à l’utilisation de la pharmacopée chinoise… » (Pharmacopée chinoise)
 
   Comme pour l’acupuncture, la pharmacopée chinoise ne consiste pas à élaborer des formules-recettes qui traitent des maladies; mais bien à traiter des « terrains », c’est-à-dire des patients uniques: le traitement est personnalisé. Une même plante peut être bénéfique ou nocive sur deux patient différents présentant pourtant des signes cliniques communs (!).

Caractéristiques des plantes chinoises:

  1. Couleur
  2. Nature: chauffe, refroidit, neutre
  3. Saveur: sucrée, acide, amère, douce, épicée, salée
  4. Configuration: forme, texture, teneur en humidité
  5. Propriétés: disperser, consolider, purger, tonifier

Les plantes chinoises ont une action immédiate sur l’organisme
et ne présentent pour la majorité aucune rémanence.
Pour en savoir plus:
Pharmacopée chinoise
Formation internationale en pharmacopée chinoise:
IVAS
Quel avenir pour la filière des plantes chinoises en France (Page 22 à 29)?
 

  cropped-2.png